Aller au contenu | Aller au menu

grab our rss feed

Journal "GLOBE LE VISIONNAIRE"

Organe de presse écrite indépendante de la République Centrafricaine, Globe Le Visionnaire vous présente l'actualité de ce beau pays situé au cœur de l'Afrique. De la politique au sport, en passant par le social, l'économie, le culturel, l'environnement et même l'international, les annonces et les publicités

ad

Damala dans la Commune de Bégoua en RCA : Braquage des Anti-balaka au domicile du Capitaine des FACA, SELEZOUÏ, qui a su se défendre …

C’était le mardi 30 septembre dernier, aux environs de 20 heures, que la population de Damala et de ses environs est surprise et contrainte de rentrer à la maison, par des échanges nourries des tirs d’armes de guerre. Mais, il s’agirait de quoi concrètement ?
D’un acte de braquage orchestré par une bande des anti-balaka au domicile d’un officier des Forces Armées Centrafricaines (FACA), le Capitaine SELEZOUÏ. Malheureusement, pour ces braqueurs réputés et sans vergogne, ils n’ont pu parvenir à leur actes criminels et barbare, car étant mis en déroute par ce brave et loyaliste officiers des FACA.

Lire la suite...

UNION NATIONALE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES

CONVOCATION Du 1er CONGRES ORDINAIRE DE L’UNION NATIONALE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES (UNDP)

Chers frères et sœurs,
J’ai l’insigne honneur de vous convier solennellement au Premier Congrès ordinaire de notre Parti, qui se tiendra à Bangui du 6 au 8 novembre 2014.
Depuis la dernière rentrée politique de juillet 2014, notre jeune parti, n’a cessé de démontrer sa capacité de mobilisation et d’implantation dans nos quartiers, nos communes, nos sous-préfectures et nos préfectures.

Lire la suite...

RCA-Elections : Comment faire le recensement électoral et la campagne électorale sans désarmer les milices ?

Même si le report des élections était diversement apprécié par les forces vives de la nation et que d’aucuns voyaient en cela, la mauvaise foi des autorités de la transition à vouloir s’éterniser au pouvoir, nous osons le dire, les motifs évoqués par Dieudonné KOMBO-YAYA, Président de l’Autorité Nationale des Elections, et Catherine SAMBA-PANZA, Présidente de la Transition, sont fondés et tiennent la route. Car, comment faire le recensement électoral et la campagne électorale sans désarmer les milices (SELEKA et ANTI-BALAKA) ? Méditons-en ensemble.

Lire la suite...

Rencontre de la Fédération Centrafricaine de Football avec les Présidents et Secrétaires Généraux des 8 Ligues préfectorales : la redynamisation de football national adaptable à celui mondial

Nul n’ignore que la grande crise que traverse le pays, a touché et bouleversé tous les domaines de la vie active, y compris le football. C’est dans cette optique que la Fédération Centrafricaine de football (FCF), à sa tête le Président Patrice Edouard NGAISSONA, a organisé au siège de la Fédération à Bangui, du 27 au 28 septembre dernier, une rencontre de travail avec les Présidents et les Secrétaires Généraux des huit (08) ligues préfectorales, les plus distancées de Bangui. Il est question de passer aux peignes fins, l’état actuel des lieux du football centrafricain, pour sa redynamisation adaptable à celui mondial.

Lire la suite...

MARTIN ZIGUELE DEMENT LORS D’UNE ASSEMBLEE GENERALE

Ibra-Jonas Amacakaïl, Doctorant en Econométrie (Enseignant-Chercheur)

Ziguele.jpgEtre politique ou politicien simplement et en définition à mon avis : politique égale domaine de ruse. Il faut être rusé pour faire la politique sinon, on peut se taper le bout de doigt avec de multiples conséquences qui s’en découle surtout, qu’elle circule sur le terrain glissant. Il est à signaler que la majorité de non intellectuels centrafricains lisent peut et de surcroît 65% sont analphabètes. En Centrafrique quand on en veut à quelqu’un on l’accuse faussement de tous les mots.

Lire la suite...

La feuille de route du Gouvernement présentée et adoptée mais les nouvelles autorités doivent réduire d’abord les dépenses excessives de l’Etat

Tiangaye_Nicolas.jpgC’était le jeudi 8 novembre 2013 devant le Conseil National de Transition (CNT) que le Premier ministre Me Nicolas Tiangaye a présenté la feuille de route de son gouvernement de transition, enfin adopté par les conseillers nationaux après un débat enrichissant. Pour vice de procédure, ce dossier qui contient tout un vaste programme d’urgence de relance du pays après le changement politique du 24 mars 2013 qui a porté la coalition séléka que présidait Michel Djotodia au pouvoir et le drame humain causé par les éléments de cette même coalition a été d’abord déclaré irrecevable par le président du CNT, Alexandre Ferdinand Nguendet.

Lire la suite...

Les autorités signent "le pacte républicain"

Les autorités de la transition et une délégation de la communauté Sant Egidio, venue de Rome ont signé ce jeudi 7 novembre,  "le  pacte républicain", pour la paix et la réconciliation dans le pays. Cette cérémonie a vu la présence de Michel Djotodia, président de la transition, de son Premier ministre et du président du Conseil national de transition (CNT).

Lire la suite...

DJOTODIA INSISTE SUR LA TENUE DU DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF POUR QUE LES MÊMES PARTICIPENT AUX ELECTIONS DE 2015

Djotodia-President_RCA.jpgL’on se souviendrait du retour au bercail de l’ancien président, feu Ange Félix Patassé. Il a fallu moult négociations sous la houlette du Guide Libyen, feu Mouhammar Kadhafi. Un dialogue Politique Inclusif (DPI) a été improvisé par les forces vives de la nation est présidé par l’ancien président déchu, François Bozizé Yangouvonda en exil en France.

Lire la suite...

Rendre à Boganda ce qui est à Boganda, à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu

B.BOGANDA.jpgNotre Président fondateur de la République aujourd’hui en lambeau, un pays de non droit, a disparu, il y a de cela 54 ans après avoir proclamé l’indépendance de la République suite à une bataille politique farouche contre l’impérialisme. Barthélemy BOGANDA à qui on emboîte le pas aujourd’hui au sein de l’Union Africaine a voulu bâtir les Etats unis d’Afrique centrale et latine ; « l’Union fait la force. L’indépendance dans l’isolement est une dangereuse illusion. Notre unité sera la condition sine qua non de notre indépendance ».

Lire la suite...

RCA, un pays vivant à la somalienne depuis l'arrivée de séléka au pouvoir

La République centrafricaine terre de « Zo Kwe zo » de son père fondateur qui nourrit d’espoir à tout le peuple bantou d’Afrique centrale, avec l’arrivée de séléka au pouvoir soutenu par la France vit au rythme de la Somalie un non Etat. D’ailleurs, ces groupes armés avec en tête chacun des chefs de guerre qui ont fait l’alliance sous l’appellation de « séléka » en langue nationale le sango, n’ont aucune vision commune de gérer la cité. C’est une coalition des mercenaires tchadiens issus de la rébellion de ce pays qui fait depuis deux décennies le malheur du peuple centrafricain, des mercenaires soudanais ex-combattants de la guerre de Darfour, des coupeurs de route d’origine étrangère, des désœuvrés dans l’arrière-pays et des personnes abandonnant leur culture parce que l’Etat ne payait plus bien les produits ou presque pas.

Lire la suite...

Existe-t-elle encore une bonne politique socioéconomique en Centrafrique?

Depuis le changement politique du 24 mars 2013, le Président de la transition, Michel DJOTODIA AM NONDRKO n’arrive pas à rétablir un climat d’environnement propice et attractif. Socialement on constate depuis sept mois de règne de séléka, la population constate un malaise profond, vit sans quiétude et manque cruellement de repère. Le pouvoir en place manque d’une véritable vision d’ordre socioéconomique.

Lire la suite...

Ex-soldat de la garde présidentielle exécuté par la séléka

Nommé YAMALE Pascal, un ancien soldat de la garde présidentielle du régime défunt, fils aîné de M. YAMALE David, ancien officier de la police enlevé et assassiné à Batangafo au mois de décembre 2012.

Lire la suite...

LRA: les démons sont-ils devenus des anges?

Kony_Joseph.jpgC’est inimaginable et impensable quand les démons qui vous ont massacré, terrorisé, pris en esclavage décident non seulement de déposer les armes mais préfèrent continuer leurs vies chez vous. Pire encore, ceux qui ont déposé les armes sur votre territoire font appel à leurs compatriotes rebelles ougandais qui sèment la terreur au RD Congo de rejoindre en République centrafricaine.

Lire la suite...

Mathurin YAMALE MALESSANZE attaqué à son domicile par une bande armée

Yamale.jpgDans la soirée du 19 décembre 2012, M. YAMALE David, Officier de Police centrafricain en service depuis janvier 2010 au Commissariat de Batangafo situé dans la préfecture de l’Ouham au nord de la République centrafricaine, a été enlevé avec son fils cadet, nommé YAMALE MALESSANZE Mathurin à son domicile par une bande armée dite séléka pour une destination inconnue.

Lire la suite...

Trois grandes mystérieuses pirogues découvertes à M'poko bac

Pirogue.jpgl’ETAU SE RESERRE AUTOUR DE DJOTODIA, TIANGAYE ET NGUENDET
La situation sécuritaire de la République centrafricaine qui a perdu sa place dans le concert des nations à cause des soubresauts politiques ces dernières années est très complexe à telle enseigne qu’il faut vite la sauver pour ne pas qu’il soit trop tard et regrettable pour l’humanité.
A n’en point douter, la République centrafricaine est aujourd’hui comme un malade sous perfusion qui a besoin d’une forte dose de médicament pour sa maladie. Il est temps que toutes les forces vives de la nation prennent leur responsabilité pour un retour à l’ordre constitutionnelle.

Lire la suite...

BOZIZE mouillé dans le stress politique

BOZIZE_FRANCOIS.jpgAu pays de « Zo kwè zo », on ne comprend pas que depuis l’indépendance politique en 1960, les personnalités accédées à la magistrature suprême de l’Etat à l’exception du Président David DACKO ne manifestent pas la volonté de quitter le pouvoir avant que le pouvoir les lâche. Nul n’ignore les circonstances de la disparition précoce du Président fondateur de la République, Barthélemy BOGANDA qui, selon les témoignages était averti de ce qui l’attendait dans le vol qui l’emmenait de Bangui à Berbérati puis de Berbérati au village Bobangui. BOGANDA a préféré laisser les autres ministres et insistait que seuls FAYAMA et KANGALA l’accompagnent.

Lire la suite...

LES CONSEQUENSES BANCAIRES DE LA CRISE CENTRAFRICAINE

BPMC.jpgDepuis le 24 mars 2013, la République centrafricaine qui n’est plus un Etat de droit à cause du dernier changement politique qui l’a ramené 50 ans en arrière souffre dans tous les secteurs. Le mal qui s’installe dans le secteur socioéconomique n’est plus à démontrer puisque rien ne marche pour que les institutions maîtrisent leur rythme de fonctionnement pour satisfaire la clientèle.

Lire la suite...

Anicet Georges DOLOGUELE l'espoir du peuple centrafricain

Dologuele.jpgAprès six (6) mois de séjour en Europe, notamment en France, le leader politique centrafricain qu’on peut déjà appelé le grand rassembleur du peuple centrafricain est rentré au bercail le jeudi dernier à bord d’un vol Air France aux environs de 6 heures. Très souriant et serein dans son look présidentiable, le candidat à la future présidentielle qui fait peur d’emblée aux vieux leaders du paysage politique en déconfiture a répondu à quelques questions des journalistes venus en grand nombre l’accueillir. “ C’est avec beaucoup d’émotion que je rentre au pays (…)”.

Lire la suite...

CNT: de la cacophonie qui paralyse le processus transitoire

Alexandre_NGUENDET.jpgDepuis son élection et réélection par les Conseillers nationaux, le président du Conseil National de Transition (CNT), Alexandre Ferdinand NGUENDET affiche un comportement inadmissible et indésirable qui n’est pas digne d’un président d’une haute institution de la République. Alors que dans la loi N° 13.001 portant Charte Constitutionnelle de transition de la République centrafricaine, en son préambule, les Représentants des forces vives de la nation réunis au sein du Conseil National de Transition (CNT) ;

Lire la suite...

BODA et BAGANDOU: le pouvoir de DJOTODIA poignardé par le FRUD-CA de SANI YALO

Rebelles.jpgBangui avant la fin 2013, la raison fondamentale soulevée par ces rébellions est la mise en mal de l’unité nationale et la laïcité de la République.
Pour atteindre cet objectif, elles n’hésitent pas d’utiliser des gros moyens à l’achat des matériels de guerre et recrutement abondant des éléments qui leur permettent d’ouvrir plusieurs fronts au nord comme au sud.

Lire la suite...

Le président DJOTODIA fait replonger les banguissois dans le deuil du 24 mars après son investiture

Djotodia-President_RCA.jpgLes jours passent et ne se ressemblent pas. Mais la journée du mardi 20 août 2013 a replongé les banguissois dans le deuil du 24 mars. Malgré la mise en place des différentes institutions de la République qui devaient rassurer, le sang coule toujours. Les nouvelles autorités, dans le souci de faire régner la sécurité, si tel est le cas, ont précocement diligenté une opération de désarmement qui met toute la population dans le désarroi et pour cause.

Lire la suite...

L'Archevêque de Centrafrique apporte la compassion de l'Eglise aux personnes déplacées dans la capitale et l'arrière-pays

Mgr_Dieudonne_NZAPALAING.jpgLa seule voix non éteinte qui apporte la profonde compassion aux centrafricains reste et demeure celle du Prélat Dieudonné Nzapalainga. Nul n’ignore que depuis le début des exactions de la séléka, la seule personnalité qui a osé dire sans feinte l’ampleur de la barbarie avec laquelle les crimes ont été commis sur la population civile est celle de l’Archevêque de Centrafrique. Il a œuvré sans relâche à travers le monde pour le faire savoir et réveiller la communauté internationale. Aujourd’hui, l’infatigable pèlerin se retrouve à l’intérieur du pays pour apporter le soutien de l’Eglise à tous ceux qui manquent de l’espoir, qui n’espèrent plus rien de leur vie.

Lire la suite...

Discours de la Coordonatrice humanitaire, A. I. THERESE ZEBA, à l'occasion de la journée mondiale de l'Aide Humanitaire

THERESE_ZEBA.jpg(…) . La journée mondiale de l’Action Humanitaire, qui nous réunit ici, a pour objectif de permettre à toute personne non seulement d’ être informée du rôle et des activités que mènent les acteurs humanitaires, mais aussi de comprendre les conditions de travail et les défis auxquels ceux-ci sont confrontés.
Pendant les 20 dernières années, la capacité de la communauté internationale de répondre rapidement et efficacement aux crise humanitaires, naturelles aussi bien que celles causées par l’homme s’est améliorée au-delà de toute attente.

Lire la suite...

Rénovation du palais de l'Assemblée nationale dont le coût reste un secret de polichinelle

Statut_de_B._Boganda.jpgLe palais de l’Assemblé nationale vient de faire peau neuve. Nul ne peut dire le contraire puisque toute la peinture de l’immeuble du parlement est fraîche. Comme a dit le président du Conseil National de Transition, Alexandre Ferdinand Nguendet dans son allocution lors de la cérémonie du monument dédié au premier député centrafricain, maire de la ville de Bangui, le président fondateur de la république, Barthélemy BOGANDA, les jets d’eau de l’enceinte de l’Assemblée nationale longtemps abandonnés ont été réhabilités.

Lire la suite...

13 Août 1960-13 Août 2013: Quelle indépendance pour la Centrafrique ?

« Brisant la misère et la tyrannie ».

Centrafricaines, centrafricains, chers compatriotes, à l’occasion du 53è anniversaire de la proclamation de l’indépendance de la République centrafricaine, le 13 août 2013, permettez-moi d’utiliser ce passage des textes de notre hymne national « la renaissance » composé par le président fondateur de la république, l’abbé Barthélemy BOGANDA. Après 53 ans de soit disant indépendance, la dimension du gouffre dans lequel est plongé notre pays est effroyable et mortelle.

Lire la suite...

Génocide en RCA; le Prélat se refuse d’être comptable

Mgr-Dieudonne-Nzapalainga.jpg La crise meurtrière qui secoue la République centrafricaine depuis la fameuse prise de pouvoir de la coalition séléka est au-delà de l’entendement humain et demeure malheureusement dans une certaine mesure le moins médiatisée comparativement à celle du Mali. Depuis le 24 mars 2013, jour de la prise de pouvoir par la coalition séléka, le peuple centrafricain assiste impuissamment à des actes de barbarie sans précédent. Les tueries, les viols, les pillages, les vols, les enlèvements, les tortures, les ratissages des quartiers voire l’ethnisation des crimes deviennent des actes banales de tous les jours.

Lire la suite...

Interpellation ou arrestation d'un autre Général Nourreldine Adam; info ou intox

Nourreldine_Adam.jpgSelon les informations parvenues à notre rédaction, le ministre d’Etat Nourreldine Adam fait retarder sciemment ou refuse de procéder à la passation de service pour regagner son nouveau poste à la présidence de la république. Cette prise de position subjective n’a pas manqué d’irriter le président Djotodia qui aurait procédé à son interpellation.

Lire la suite...

Journée mondiale anti-braconnage : la RCA rame-t-elle à contre-courant ?

Ministre_d_Etat_Moussa_Mahomed_DHAFFANE.JPGLa célébration de cette journée mondiale en Centrafrique a été d’abord marquée par des conférences-débats en salle de réunion du ministère des Eaux, Forêts, Chasse, Pêche, de l’Environnement et de l’Ecologie le 20 juin 2013 où des communications spécifiques ont porté sur les airs protégés la première journée et les stratégies de lutte anti-braconnage . Ces communications présentées par les cadres des deux ministères ont soulevé de nombreux problèmes d’ordre sécuritaire en matière de la protection de la faune et de la flore que la République centrafricaine traverse depuis plusieurs décennies à cause de la porosité de ses frontières qu’elle partage avec plusieurs pays du continent, notamment ceux de l’Afrique centrale .

Lire la suite...

Communiqué nécrologique

La Famille MAYTE a la profonde douleur d’annoncer à tous les ami(e)s, parent(e)s et connaissances, le décès tragique de Mme MBERI Gwladys née MAYTE. Décès survenu le lundi 17 juin 2013 dans la matinée à son domicile aux états unis notamment à Huston. Etant donné que les circonstances de sa mort demeurent encore non élucidées, la Famille MAYTE attend encore patiemment les conclusions de l’autopsie du médecin légiste

Lire la suite...

L'envers de la beauté de la journée mondiale de l'Environnement et de la Désertification

A l’instar des autres pays de la planète, la République centrafricaine un pays sous perfusion après ses multiples crises politico-militaires a célébré avec ses maigres moyens de bord la journée mondiale de l’Environnement et de la Désertification.
C’est en grande pompe au bord du fleuve Oubangui dans l’enceinte d’une école primaire que les autorités centrafricaines ont prononcé des mots forts pour marquer cet événement mondial.

Lire la suite...

- page 1 de 13

ad

À retenir